Extrait Frédéric Samnidhi

Frédéric Samnidhi

photo-profil-frederic-samnidhi

Extrait du livre téléchargeable TEMOIGNAGES CONTEMPORAINS SUR L’EVEIL:

« L’engagement sur un chemin spirituel ne provient pas d’un choix personnel. Cet élan naturel découle d’un sentiment d’incomplétude. Ce qui porte vers la quête de l’absolu est une certaine nostalgie, l’intuition profonde qu’il existe une vérité susceptible de dissiper pleinement ce sentiment de manque existentiel. Cette nostalgie est une grâce, une aspiration émergeant directement de la source divine de l’Être.
Je suis né à Dreux en 1973 dans une famille catholique. Bien qu’émerveillé par le contenu des évangiles, la pratique religieuse me laissait sur ma faim. Je pressentais à travers certains courants spirituels une invitation à découvrir et à vivre une vérité universelle. Aussi, vers l’âge de 14 ans, ce pressentiment m’a conduit à entreprendre une quête mystique et à me rapprocher avec ferveur de certains témoins de l’éveil tels qu’Arnaud Desjardins ou Douglas Harding. Je me délectais également de la lecture d’ouvrages sur la spiritualité et m’adonnais délicieusement à la contemplation, bercé par la promesse d’une possible illumination.
Un soir de juin 2005, un proche désabusé par la spiritualité m’affirma que celle-ci était dépassée à notre époque. Cette affirmation déroutante ébranla mes plus intimes convictions, engendrant alors un malaise insupportable. Cette quête si fondamentale qui m’animait depuis si longtemps pouvait-elle être vaine ? Je ne pouvais me résigner à abandonner ma soif de sens à l’absurdité d’un monde désaxé.
Je plongeai alors dans une intense investigation : « Quel est le Cœur éternellement vivant de la spiritualité ? » Cette question essentielle se présentait comme un koan dont la résolution était vitale à mon esprit suffocant. Je devais y répondre à tout prix : « Quel est le Cœur éternellement vivant de la spiritualité ? Qu’est-ce qui la rend immortelle ? »
Soudain, tous mes repères s’effondrent, ne laissant aucune branche à laquelle se rattraper : Plus d’identité, plus d’histoire, plus d’appartenance, plus de corps… Je suis bouleversé par la plus parfaite des évidences : La réponse est vivante, silencieuse, intime, éblouissante et libératrice : >>> JE SUIS <<<«